Desire and Sensuous...Deseo y Emocion...Desiderio e Emozione...Verlangen und Gefühl
ATTENTION -°- WARNING

Si tu as moins de 18 ans,
... Quitte le site !
Under your country's legal age
... DO NOT scroll down this page !

Message le plus consulté ces derniers jours

2007-11-12

Vacances parisiennes

Pour certains, vacances riment avec plage, montagne et campagne,
mais pour moi c'est Paris, Opéra, Musée, Expo & ... Sauna
Le SunCity a été le paradis de ma dernière fantaisie.
Certes, dans cet avatar indien,
c'est un peu trop :
... court après moi que je t'attrape...
Les mecs que j'ai croisés semblent un peu trop
attendre la saint-glin-glin et
un peu trop coincé de la serviette!
Pourtant, ils sont bien là pour ça... et
n'osent pas monter leur totem épanoui ???
ça doit être probablement
un peu trop ...
SEXE !!!
;-)

Oh! je ne suis pas farouche mais j'aime la délicatesse et la fantaisie, ceux qui se montrent trop ReLouds et insistants, ne m'inspirent guère d'élan et d'abandon.
Eh! heureusement, tous ne semblent pas affectés de la même hésitation et certains ont répondus avec une lubricité légère et déchaînée, à mes touches sensuelles.
Ah!... Rathinavelan "A la Lance de Pierres Précieuses" a emporté mes suffrages. Mon bel indien métissé à l'européenne était apollon en splendeur, noir de peau, profilé comme Alexandre et enlaçant comme Shiva. Mon sexe, un peu moins monstrueux que le sien, avait semblé l'hypnotisé dans le hammam. Il voulait se l'accaparer entre ses fesses rebondies qui se balançaient au bout de son corps fin et musclé à la manière d'un culbuto. Nous nous étions retirés dans la grotte-douche. J'ai enfourché mon Bucéphal dans une chevauchée endiablée. L'ondulation intime et pénétrante de cette conjugaison harmonieuse nous emportait vers les confins de la lascivité.
Sa bite large et vive était douce à m'étouffer, mes papilles étaient en vrilles. Ma langue asséchée par par son ardeur s'est enfouie dans la chaude fente de ses fesses. Son bouton de cul était saillant comme la margelle d'un puits sans fond. La pointe de ma langue se délectaient à suivre et stimuler son contour délicat. Mon angelot semblait aux septième ciel quand ma bouche capturait ses grelots mignonnets. Enfin la tactique se renverse, Arès se capote. Avec peu d'effort tant le plaisir était puissant, c'est son large et long pilon qui s'enfonce dans mon cul exigu. L'abandon est définitif.
L'extase... la fusion & l'explosion simultanée!

1 commentaire:

Laurent a dit…

L'ondulation intime et pénétrante de cette conjugaison harmonieuse nous emportait vers les confins de la lascivité.

____


I adore how the language, itself, expands and glistens to reflect the rising tide; I revere its luminous, sonorous power to hold and reveal at the same time. A gorgeous demonstration, lifting us as babes to the font of pure cognition.