Desire and Sensuous...Deseo y Emocion...Desiderio e Emozione...Verlangen und Gefühl
ATTENTION -°- WARNING

Si tu as moins de 18 ans,
... Quitte le site !
Under your country's legal age
... DO NOT scroll down this page !

Message le plus consulté ces derniers jours

2007-12-01

Sababa

C'est super! = sababa

C'est une première pour moi, je viens d'arriver à Tel Aviv. Et voilà l'exclamation en hébreu que je trouve complètement adaptée aux premières impressions. Les mecs sont très cools et attirants. A première vue, on a le sentiment qu'il n'y a pas de problème à vivre sa vie sexuelle ici. La boite d'hier soir était endiablée. Un incessant défilé de type en goguette, je te frôle, te touche, te dévisage, te recroise. La musique bat un tempo irresistible. C'est chaud, on peut boire sans souci, le taxi nous ramènera sans difficulté... Un état second m'envoûte. Je pensais ne pas rentré seul, Meyr m'a tout de suite tappé à l'oeil, après qu'on ait franchi la ligne de sélection très étonnante, toi, toi, toi; pas toi, :<( :<( :<(; toi, toi et... toi! Nous attendions un autre pote dans une sorte de hall, nos regards s'accrochent, insistent, je sais qu'il va me chercher, il sait que je le chercherait. Le lieu m'est complètement inconnu, je suis dans un groupe de 6 gay guys, rien n'y changera. Nous sommes en ligne le long d'un des 2 longs bars ouverts recto verso (très bien étudié!) tout un chacun se fait face, il faut se faufiler entre les gonzes et tourner dans ce théatre hors du commun. Ca ne loupe pas... Mon bel inconnu suit ses potes dans la farandole impérieuse, m'accroche la main au passage, je m'agripe à ses doigts, il se retourne, le monde devient certitude. Mes amis font leur tour... moi, j'observe un peu, l'atmosphère relâchée me gagne. Quand ils reviendront, je partirais pour sûr me glisser entre ces corps swingueurs. Ma progression est rythmée par la Beate, le D.J. est torse nu, il invite à la fête, ... ça y est je le repère, on est l'un contre l'autre, l'intimité est immediate, point d'embarras, on s'embrasse. On se suit, on ne sait comment, un peu plus loin contre un immense pillier, le foule autour, on se baise follement, je sens sa réponse dans son jean, il sent la mienne, nos corps ondulent en musique, c'est torride, ma main glisse sous son t-shirt, sa peau est douce, son cou offre un parfum frais et légèrement fleuri à mes baisers fouineurs, ma main passe sa ceinture, je sens la base de son sexe, c'est bon, ma caresse s'evanouit à l'ouverture du sillon de ses fesses, elles sont fermes et musclées. Il faut qu'on 'move', la musique est forte que je ne comprends rien, cela n'a pas d'importance et ne nous empêche pas de commander 2 bières qui nous rafraîchit obligemment. On continue notre corps à corps habillé sur une banquette esseulée, la foule s'exclue brutalement par enchantement...

2 commentaires:

Altarande a dit…

Endiablé on dirait cette soirée ;-) Bon, ben bon séjour mais je crois que c'est déjà bien parti (hihihi). Biz

Anonyme a dit…

Et aprés?