Desire and Sensuous...Deseo y Emocion...Desiderio e Emozione...Verlangen und Gefühl
ATTENTION -°- WARNING

Si tu as moins de 18 ans,
... Quitte le site !
Under your country's legal age
... DO NOT scroll down this page !

Message le plus consulté ces derniers jours

2008-10-15

Arnaque stambouliote

En rentrant à l'hôtel, je me fais accoster pas un assez jeune et mignon stambouliote. Bien sûr, il n'avait pas de feu... classique excuse pour rentrer en conversation ! Très banal mais comme il avait un joli sourire et un enthousiasme sympathique, nous faisons quelques pas vers nulle part. Je laisse Ayasofya derrière moi, la sagesse aussi. Une jolie protubérance flatte son entre-jambe. Il me propose d'aller boire. Évidemment, je suis d'accord, le hammam m'a donné soif. Il préfère prendre une taxi pour aller un peu plus loin dans un secteur plus animé... Après quelques minutes, la course nous emmène vers un grand boulevard. Nous nous engouffrons dans une boite d'un style qui ne me plaît pas trop. Cela fait trop boite d'entraîneuse! Je le sens mais bon, boire un coup n'a jamais fait de mal à personne. Il y a des gars qui dansent ensemble sur une musique traditionnelle remasterisée et beaucoup de filles en attente de client... C'est glauque à souhait. Mais où suis-je donc allé me fourrer ?!!! Dogan commande et m'impose le raki avec entrain, comme allant de soit, il a envie de s'amuser, de boire, de profiter de la vie, de danser. Nous sommes rapidement servis avec un accompagnement de fruits découpés. On danse. Il est chatouilleux, empressé et il me dit aimer les garçons (je l'avais déjà compris) mais aussi les filles (peut-être pour consolider sa virilité),... moi aussi, ça ne me dérange pas du tout, je lui dit que je suis marié comme le montre mon alliance...

Le naturel vif, spontané et gai s'efface pour laisser apparaître sa vrai nature de rabatteur. Il se lève pour aller demander de faire venir deux filles qui nous entourent aussitôt avec empressement. C'en est trop! Pourtant, la turkmène est une véritable beauté. L'autre sert de faire valoir. Évidemment les serveurs s'empressent et servent etc. etc. les serviettes blanches ne papiers pleuvent comme des confettis. Je redoute la suite et bien qu'il me dit avoir envie d'une bonne partie de jambe en l'air à 4 ou à 3 (il fait partir le faire valoir). Je dis à Dogan que ça ne me plaît pas du tout (à cause du dérapage flagrant et prévisible...) que je désire partir et à la délicieuse beauté que je n'ai rien demandé... Le coup forcé va s'engager. La note arrive encore plus vite que les consommations. Sans doute gonflée à bloc, on ne peut pas lire, il fait trop sombre et les portables ne suffisent pas à lire le torchon, il faut monter à l'étage pour découvrir le montant faramineux de ces 15 minutes de délire: 3.900 lires. Dogan veut partager. Pour moi, il n'en est pas question. Je dépose 150 lires pour mettre un terme à toute velléité d'emmerdement, c'est trop mais je n'ai même pas envie de compter et demander monreste. Je descends l'escalier sans précipitation et avec détermination, stoïque, et surtout sans m'inquiéter de mon giron mignon tout excité. Je reprends un taxi simplement sans jouer la Cendrillon éplorée et surtout sans oublier de pantoufle!

Tant pis ou tant mieux, il aura à payer ou à récupérer une partie de ce que j'ai laissé royalement. Peu importe. C'était comme dans un mauvais film, mais l'expérience valait le coup d'être vécue !

1 commentaire:

Antinous a dit…

Cher Lez,

Ne dit-on pas, en Bretagne, "A chaque jour suffit sa peine" et " Demain est un autre jour" ?

Chaque jour apporte son lot d'expériences, d'enseignements !

Bien à toi,
Bises, Antinous,

PS: La première fois que j'entendis l'expression "Sublime Porte", ce fut au collège, quand on lit le Bourgeois Gentilhomme de Molière ...
Depuis, j'ai peu entendu cette expression sauf dans la bouche d'individus tels qu'Edouard Balladur (alias le Grand Mamamouchi ! :-o) )