Desire and Sensuous...Deseo y Emocion...Desiderio e Emozione...Verlangen und Gefühl
ATTENTION -°- WARNING

Si tu as moins de 18 ans,
... Quitte le site !
Under your country's legal age
... DO NOT scroll down this page !

Message le plus consulté ces derniers jours

2010-02-02

Chandeleur fourrée


Avez-vous fêté la chandeleur dignement?
Les crêpes étaient-elles bonnes?
Voilà une petite histoire que j'ai mise à la sauce gay...
"il était une fois ..." non! je trompe de registre... lol
C'est l'histoire de 2 mecs, Matthieu et Fabrice, qui sortent ensemble après avoir passé des vacances chacun de leur côté. Matthieu, le plus coquin qui revient de Bretagne, se lance dans la narration de son périple:
- "Bon tu sais, l'ambiance n'est pas très rain-bow mais y-a vraiment des coins sympa. Les derniers jours, j'étais dans une bar gay et j'ai rencontré un très joli mec qui m'a branché très fort. Il avait des yeux bleus, comme rare! et un sourire, irrésistible. Il m'a invité à venir chez lui, qu'il pouvait me faire des petites gâterie etc. etc. qu'il avait 3 tarifs, que ce n'était pas cher, 20 €, 25 €et le luxe 30 €... "
Et Fabrice offusqué :
- "Tu n'as tout de même pas accepté!"
- "Bien sûr que non! j'ai protesté que ce n'était pas du tout mon habitude et que je n'avais jamais payé pour la bagatelle!"
- "Et alors?"
- "Ben, il est revenu à la charge en me faisant miroité une spécialité régionale ... et que je regretterai, et patati et patata."
- "Hum" grogne Fabrice dubitatif.
- "J'étais pas partant, mais curieux, je me suis si dit que j'étais bien bête et j'ai fini par accepté." répond Mat les yeux malicieux et joyeux.
- "Et bien tu m'étonnes, c'est vrai que c'est pas ton genre que de ne pas fouiner partout."
- "Attends, tu sais quoi Fab?"
- "Quoi?"
- "Et bien, j'ai bien fait." Mat marque une pause narquoise, il fait durer le plaisir, il finit par reprendre :
- "C'était goûteux! Yves, c'était son prénom, est allé faire dorer une crêpe dans la cuisine. Il a enrobé ma queue avec la crêpe chaude ... et s'est mis à me sucer, Hummmmmmmmmmm c'était bon, gas-tro-no-mique. Bon ensuite c'était plutôt classique, mais vraiment, je ne regrette pas."
Fabrice le relance :
- "T'aurai pu être un peu moins gratte-sous, t'aurai dû prendre le menu trois étoiles!"
- "C'était bien là mon seul regret. Le lendemain, je suis retourné au bar." rétorque Mat.
- "Ah oui? et tu l'as revu?"
- "Pas tout de suite, mais au bout d'un moment, j'ai senti une main douce me surprendre dans le cou"
- "???" Fabrice reste interrogateur.
- "Ça pouvait être que lui, vu que je ne connaissais personne d'autre dans le coin... Il m'a proposé de recommencer."
- "Et alors?"
- "Ni une, ni deux, on a filé à l'anglaise. Arrivé chez lui, je lui ai dit que je prendrais bien le tarif supérieur."
- "T'es con, t'aurai dû prendre celui à 30, t'es vraiment qu'un sacré radin!"
- "Ben non, je voulais le revoir une dernière fois avant de rentrer au bercail!"
- "Sacré coyote! Et c'était quoi, le menu la seconde fois?"
- "Il est retourné dans la cuisine, normal, mais il est revenu avec le pot de Nutella!"
- "Gloubs, ça a dû être sacrément bon?" On peut entendre la gorge de Fab déglutir d'envie.
- "Tu penses bien, surtout qu'il n'a pas lésiné sur la tartinage." En rajoute Mat, tout ravi de son exploit.
- "Et ensuite, tu l'a revu une troisième fois?"
- "Pour sûr! on avait tout combiné, et tout se présentait bien, j'étais en appétit, tout frétillant! Mais ... " Un silence.
- "Quand je l'ai vu revenir de la cuisine avec le Grand-Marnier et les allumettes ... J'ai vite détallé. Bye Bye la Bretagne!"
PS:
Fabrice, plus malin rajoute :
- "T'ai vraiment con, les allumettes, ça devait être pour les chandelles et pas pour ta bougie!"

Aucun commentaire: